Programme

BUDA Courtrai, 1-2/10

 

Broelkaai 6 & Budascoop

 

}

1/10, 20:15 - 22:00

Budascoop

Roman Krznaric

Que pouvons-nous apprendre de 3 000 ans d’histoire humaine pour faire face aux urgences du XXIe siècle, qu’il s’agisse du changement climatique, de la pénurie d’eau ou de la menace que représentent l’IA ou la biologie synthétique? Et comment écrire maintenant un avenir qui soit à la fois partagé et à plusieurs voix?
 

Roman Krznaric est historien de la culture et philosophe public. Britannico-australien, il a cofondé la School of Life à Londres, où il donne des cours. Auparavant, M. Krznaric a enseigné dans plusieurs universités britanniques réputées, a été jardinier et a travaillé en Amérique centrale dans le domaine des droits de l’homme. Il est également le fondateur du premier musée de l’empathie au monde et l’auteur de The Good Ancestor, qui traite de l’avenir que nous voulons laisser derrière nous.

Lire plus

Frank Keizer (né en 1987) est poète et essayiste. Il est l’auteur de deux recueils de poésie très bien accueillis, Onder normale omstandigheden (2016, nomination Poetry Debut Prize by the Sea) et Lief slecht ding (2019). Il est rédacteur au magazine littéraire flamand nY, cofondateur du magazine en ligne Samplekanon et co-animateur du podcast critique littéraire Links Richten. Il a été l’invité de nombreux festivals en Belgique et à l’étranger. De introductie van het plot est son nouveau recueil. Comment arrêter la prédation du capitalisme sur nos corps et sur la terre? Et que pouvons-nous apprendre les uns des autres pour mieux prendre soin de notre monde commun? Frank Keizer emmène le lecteur dans un voyage plein d’aventures à travers l’histoire qui nous fait regarder le passé d’un oeil nouveau et veut nous préparer à un avenir différent : un avenir basé non pas sur la conquête et l’épuisement de la terre, mais sur la paix et la régénération.

Une conversation – animée par Dirk Vandenberghe, journaliste et créateur de podcasts pour Trends, NRC, De Lage Landen et De Standaard, entre autres, et créateur du magazine SIEN.

 
}

2/10, 14:00 - 16:30

Broelkaai 6

Les histoires multiples fonctionnent!

À quoi ressemble l’avenir du travail? Et sera-t-elle différente de la façon dont nous travaillons actuellement? Quelles visions nous aident à répondre à cette question? Les chercheurs, les écrivains et les artistes peuvent-ils aiguiser notre imagination et suggérer de nouvelles façons de travailler ensemble?

Lire plus...

Nada Gambier présente des histoires sur le travail de nuit qu’elle a recueillies au cours de trois promenades dans des lieux de la région de Courtrai où des personnes travaillent la nuit, du service des urgences aux magasins de nuit et aux grandes entreprises.

Futurologie de la Collaboration ― Diederik Peeters et Anna Czapski: un collectif d’artistes et de chercheurs qui piratent, remixent et prototypent de nouvelles méthodes de futurologie open source sur l’avenir (collaboratif).

Maxime Garcia Diaz : Avec Het is warm in de hivemind, il publie des poèmes sur un avenir radicalement multi-voix, multi-langue et ambivalents – avec des références à la pop culture, des URL, des citations Internet et des références à des penseurs et penseuses telles que Donna Haraway, Theodor Adorno et Courtney Love. Son recueil a reçu le prix C. Buddingh, qui récompense le meilleur début de poésie de l’année.

•Tash AwVreemdelingen op de kade (Étrangers sur un quai) dresse un portrait intéressant de l’Asie moderne sur la base de l’histoire de la migration de sa propre famille. Aw raconte la douleur des vagues de migration et le grand silence qui les accompagne dans les familles asiatiques. Son histoire nous mène d’immigrés sans espoir à des dirigeants prospères de villages éloignés et à des boîtes de nuit dans des mégapoles. Cette histoire illustre comment tout ce qui pourrait indiquer un échec est inavouable, et combien la tristesse du passé se transmet désespérément de génération en génération. Il s’agit du troisième roman d’Aw ; ses deux romans précédents ont deux été nominés pour le prestigieux prix Man Booker.

Herman Loos: Pendant un an, le sociologue Herman Loos a travaillé comme coursier Deliveroo, organisant une partie de son temps au rythme de la sonnerie de son smartphone annonçant une nouvelle livraison. Qu’est-ce que cela signifie d’être indépendant sans autonomie ? Que signifient deux heures de vélo, sept commandes et trente kilomètres avec une sauce indienne rougeoyante sur le dos ?

Discussion sur sofa L’affection du travail : La vie est plus que le travail, et pourtant nous passons une grande partie de notre vie au travail. Dans cette conversation, nous examinons comment nous pouvons développer un maximum d’affection, de bonheur, d’enthousiasme et d’égalité lorsque nous sommes au travail. Avec Greet Driessens et Herman Loos, entre autres.

Atelier : Philippine Hoegen, Julie Reist et Miriam Hempel ― à partir de What is work (35 interviews avec différentes voix, avec différents “jobs”, différents statuts administratifs et différentes possibilités ― sur le « travail » et ce que nous en attendons), se crée un “grand graphique sur le travail” sur place.

}

2/10, 16:30 - 18:00

Broelkaai 6

Il est temps de parler… (du travail?)

Une bibliothèque vivante en collaboration avec Refu Interim, Antigone & Unie Der Zorgelozen. Empruntez une personne qui se rend disponible pour une conversation en tête-à-tête. Des histoires de nouveaux arrivants pour les chefs d’entreprise, et vice versa, des histoires de « jeunes » Belges pour les « anciens » Belges, et vice versa, des connaissances de et sur ailleurs et avant… sur le travail, l’artisanat – et tout le reste.

}

2/10, 18:00 - ...

Budascoop

Performance finale ― Sébastien Hendrickx: performance Moddertong

Théâtre narratif en flamand, entrecoupé d’autres langues. Il s’apparente au triangle des concepts « mère », « langue » et « terre ». Un conteur s’assoit avec le public autour d’une pile d’objets. La lumière change, certaines choses bouge, des notes de bas de page s’éloignent du texte. Par quels chemins pouvons-nous échapper de la patrie vers la terre-mère ? Devons-nous nous apprendre de nouvelles langues là-bas ? Que devons-nous désapprendre ici ? À quoi pourrait ressembler la vie quotidienne dans un avenir proche ? Moddertong tente de relier les mots et les choses, le public et l’orateur, les gens et le terrain sur lequel ils se trouvent.

BIllets

Contactez nous

11 + 3 =