Les premiers noms!

Moya De Feyter | Jason Hickel | Benedikte Zitouni
Sien Volders | Carolina Maciel de França | Tine Hens
Els Hertogen | Amina Belôrf | Olave Nduwanje
Luc Van Gorp | Gaea Schoeters

Moya De Feyter

Moya De Feyter écrit de la poésie, de la prose et des textes de théâtre. Elle a fait ses débuts en 2018 avec Tot iemand eindelijk. Un an plus tard, paraît Massastrandingen, un recueil kaléidoscopique consacré à la destruction de notre cadre de vie. En mars 2020, elle a décidé de fonder une branche néerlandophone de Poets for the Planet. Ainsi commence l’histoire des poètes du climat.

Jason Hickel

L’économiste progressiste britannique Jason Hickel est anthropologue économique et maître de conférences au London University College. Il est également l’auteur de The Divide et plus récemment de Less Is More. Il écrit régulièrement dans The Guardian et Foreign Policy. Les recherches de Jason portent sur les inégalités mondiales, l’économie politique, le post-développement et l’économie écologique. Son travail ethnographique porte sur la migration des travailleurs et la politique en Afrique du Sud.

Benedikte Zitouni

Benedikte Zitouni est maître de conférences en sociologie et responsable du CESIR (Centre d’intervention et de recherche sociologique) à l’Université Saint-Louis à Bruxelles. Elle met régulièrement en avant la perspective de l’écoféminisme dans les médias.

Sien Volders

Sien Volders a étudié l’histoire de l’art et l’anthropologie. Son premier roman Noord (2017) a été salué par la presse et nommé pour plusieurs prix, notamment le Bronzen Uil et le ANV Debutantenprijs. Dans son roman Oogst (2020), elle décrit le sort déchirant des travailleurs migrants d’Europe de l’Est dans le secteur des légumes en Italie. Avec ce roman, elle figure sur la liste des candidats sélectionnés pour le Prix Littéraire Libris 2021.

Carolina Maciel de França

Carolina Maciel de França est auteur. Elle est née à Pernambuco (Brésil), a vécu aux Pays-Bas et a obtenu un diplôme de traductrice littéraire à Anvers. Depuis 2007, elle est active dans le monde du théâtre flamand. En 2019, elle a obtenu un diplôme du programme de leadership culturel LinC Lage Landen et a lancé sa propre pratique artistique multidisciplinaire. En 2020, sa première nouvelle, Agatha, a été publiée dans l’anthologie AFROLIT. Littérature moderne de la diaspora africaine (Pluim Publishers). (photo : Karolina Maruczak)

Els Hertogen

Els Hertogen est la directrice de 11.11.11, la Coupole de la Solidarité Internationale. Depuis l’enfance, elle est active autour de l’injustice et de l’inégalité et milite pour la solidarité internationale. Son premier livre s’intitule De la charité à la justice. 11 voix sur l’avenir de la solidarité internationale (LannooCampus, 2021).

Olave Nduwanje

Née au Burundi, Olave Nduwanje s’identifie comme une femme transgenre non-binaire. Elle est auteur, avocate et militante (antiracisme, droits LGBTQI+, anticapitalisme, droits des personnes handicapées, anti-écocide, etc.). Nduwanje a apporté des contributions littéraires aux titres suivants : Zwart-Afro-Europese literatuur uit de Lage Landen (2018), De Goede Immigrant (2020) et Being Imposed Upon (2020).

Amina Belôrf

Amina Belôrf écrit de la poésie et de la prose. Elle est assistante sociale et chroniqueuse. Chaque mois, elle écrit pour Mo* sur le monde qui l’entoure. Ses poèmes ont été publiés dans le Poëziekrant, le magazine DW B et Het Liegend Konijn, entre autres. Depuis 2019, elle est en tournée avec la performance poétique “Atlas – Antwerpen (retour)“, sur le parcours de vie de son père. Elle a fait ses débuts avec “Zonder het licht te breken” (EPO, 2020).

Tine Hens

Tine Hens est historienne, journaliste et auteur de Het is allemaal de schuld van de Chinezen! (EPO, 2021). Dans ce livre, aussi ludique que sérieux, Tine Hens s’adresse à toutes sortes de climatologues, en partant de dix platitudes sur le climat. Un livre d’auto-assistance en cas de confusion climatique. Elle a également publié Het Klein Verzet (La petite résistance) (EPO, 2015).

Luc Van Gorp

Luc Van Gorp a étudié les soins infirmiers, la philosophie, la théologie et le management respectivement à la KUL, à l’Université d’Oxford et à la Vlerick Management School. En 2015, il a été nommé président du CM, le transformant en une organisation moderne qui vise à prendre soin des personnes, axée sur les valeurs et à partir d’un profond respect de la vulnérabilité humaine. Cette année, il a publié son livre Mensenmaat. Een pleidooi voor imperfectie (Uitgeverij Pelckmans).

Gaea Schoeters

Gaea Schoeters écrit des romans, des textes de théâtre et des livrets d’opéra. Elle a fait ses débuts en tant qu’auteur avec le livre de voyage Meisjes, moslims en motoren, suivi des romans De kunst van het vallen  en Zonder titel #1. Parmi ses publications récentes figurent la traduction de Kate Tempest, Tiresias (Toneelhuis/Poëziecentrum), et le roman Trofee (Querido), qui est une ode à la nature sauvage et une critique acerbe de notre traitement de l’Afrique.

Billets

La vente des billets commence mi-août. Cliquez ci-dessous pour être tenu informé.

 

Contactez-nous

12 + 6 =