Intervenante・s

Moya De Feyter | Jason Hickel | Benedikte Zitouni
Sien Volders | Carolina Maciel de França | Tine Hens
Els Hertogen | Amina Belôrf | Olave Nduwanje
Luc Van Gorp | Gaea Schoeters | John Mussington
Line Algoed | Koen Schoors | …

Moya De Feyter

Moya De Feyter écrit de la poésie, de la prose et des textes de théâtre. Elle a fait ses débuts en 2018 avec Tot iemand eindelijk. Un an plus tard, paraît Massastrandingen, un recueil kaléidoscopique consacré à la destruction de notre cadre de vie. En mars 2020, elle a décidé de fonder une branche néerlandophone de Poets for the Planet. Ainsi commence l’histoire des poètes du climat.

Jason Hickel

L’économiste progressiste britannique Jason Hickel est anthropologue économique et maître de conférences au London University College. Il est également l’auteur de The Divide et plus récemment de Less Is More. Il écrit régulièrement dans The Guardian et Foreign Policy. Les recherches de Jason portent sur les inégalités mondiales, l’économie politique, le post-développement et l’économie écologique. Son travail ethnographique porte sur la migration des travailleurs et la politique en Afrique du Sud.

Benedikte Zitouni

Benedikte Zitouni est maître de conférences en sociologie et responsable du CESIR (Centre d’intervention et de recherche sociologique) à l’Université Saint-Louis à Bruxelles. Elle met régulièrement en avant la perspective de l’écoféminisme dans les médias.

Sien Volders

Sien Volders a étudié l’histoire de l’art et l’anthropologie. Son premier roman Noord (2017) a été salué par la presse et nommé pour plusieurs prix, notamment le Bronzen Uil et le ANV Debutantenprijs. Dans son roman Oogst (2020), elle décrit le sort déchirant des travailleurs migrants d’Europe de l’Est dans le secteur des légumes en Italie. Avec ce roman, elle figure sur la liste des candidats sélectionnés pour le Prix Littéraire Libris 2021.

Carolina Maciel de França

Carolina Maciel de França est auteur. Elle est née à Pernambuco (Brésil), a vécu aux Pays-Bas et a obtenu un diplôme de traductrice littéraire à Anvers. Depuis 2007, elle est active dans le monde du théâtre flamand. En 2019, elle a obtenu un diplôme du programme de leadership culturel LinC Lage Landen et a lancé sa propre pratique artistique multidisciplinaire. En 2020, sa première nouvelle, Agatha, a été publiée dans l’anthologie AFROLIT. Littérature moderne de la diaspora africaine (Pluim Publishers). (photo : Karolina Maruczak)

Els Hertogen

Els Hertogen est la directrice de 11.11.11, la Coupole de la Solidarité Internationale. Depuis l’enfance, elle est active autour de l’injustice et de l’inégalité et milite pour la solidarité internationale. Son premier livre s’intitule De la charité à la justice. 11 voix sur l’avenir de la solidarité internationale (LannooCampus, 2021).

Olave Nduwanje

Née au Burundi, Olave Nduwanje s’identifie comme une femme transgenre non-binaire. Elle est auteur, avocate et militante (antiracisme, droits LGBTQI+, anticapitalisme, droits des personnes handicapées, anti-écocide, etc.). Nduwanje a apporté des contributions littéraires aux titres suivants : Zwart-Afro-Europese literatuur uit de Lage Landen (2018), De Goede Immigrant (2020) et Being Imposed Upon (2020).

Amina Belôrf

Amina Belôrf écrit de la poésie et de la prose. Elle est assistante sociale et chroniqueuse. Chaque mois, elle écrit pour Mo* sur le monde qui l’entoure. Ses poèmes ont été publiés dans le Poëziekrant, le magazine DW B et Het Liegend Konijn, entre autres. Depuis 2019, elle est en tournée avec la performance poétique “Atlas – Antwerpen (retour)“, sur le parcours de vie de son père. Elle a fait ses débuts avec “Zonder het licht te breken” (EPO, 2020).

Tine Hens

Tine Hens est historienne, journaliste et auteur de Het is allemaal de schuld van de Chinezen! (EPO, 2021). Dans ce livre, aussi ludique que sérieux, Tine Hens s’adresse à toutes sortes de climatologues, en partant de dix platitudes sur le climat. Un livre d’auto-assistance en cas de confusion climatique. Elle a également publié Het Klein Verzet (La petite résistance) (EPO, 2015).

Luc Van Gorp

Luc Van Gorp a étudié les soins infirmiers, la philosophie, la théologie et le management respectivement à la KUL, à l’Université d’Oxford et à la Vlerick Management School. En 2015, il a été nommé président du CM, le transformant en une organisation moderne qui vise à prendre soin des personnes, axée sur les valeurs et à partir d’un profond respect de la vulnérabilité humaine. Cette année, il a publié son livre Mensenmaat. Een pleidooi voor imperfectie (Uitgeverij Pelckmans).

Gaea Schoeters

Gaea Schoeters écrit des romans, des textes de théâtre et des livrets d’opéra. Elle a fait ses débuts en tant qu’auteur avec le livre de voyage Meisjes, moslims en motoren, suivi des romans De kunst van het vallen  en Zonder titel #1. Parmi ses publications récentes figurent la traduction de Kate Tempest, Tiresias (Toneelhuis/Poëziecentrum), et le roman Trofee (Querido), qui est une ode à la nature sauvage et une critique acerbe de notre traitement de l’Afrique.

John Mussington

John Mussington s’efforce de sensibiliser le public aux questions de conservation, en faisant part de ses idées et de ses préoccupations aux grands médias d’Antigua-et-Barbuda. Il plaide en faveur de l’élaboration d’une politique publique à Barbuda et est un leader au sein d’organisations de l’île telles que la Barbuda Farming Co-Op et le Barbuda Land Rights Committee. Mussington milite activement pour sensibiliser aux questions de gestion des ressources, il promeut et développe des politiques visant à préserver l’environnement naturel et bâti.

Line Algoed

Line Algoed est une anthropologue urbaine spécialisée dans la planification urbaine participative, le logement abordable et le développement communautaire. Elle est affiliée à Cosmopolis, le centre de recherche urbaine de la Vrije Universiteit Brussel, où elle étudie les formes collectives de propriété foncière en Amérique latine et dans les Caraïbes, en particulier à Porto Rico et à Antigua-et-Barbuda. Elle travaille avec le Caño Martín Peña Community Land Trust à Porto Rico sur les échanges internationaux entre les communautés impliquées dans les luttes pour la terre. Elle est également coéditrice du livre “On Common Ground : International Perspectives on the Community Land Trust”.

Koen Schoors

Koen Schoors est un économiste belge et professeur à l’université de Gand. Schoors est classé dans le top 10% des meilleurs économistes IDEAS au niveau mondial. Ses principaux domaines de recherche sont la banque et la finance, la finance d’entreprise et les investissements directs étrangers. Il est directeur du CERISE (Centre for Russian International Socio-Political and Economic Studies) et s’occupe de la restructuration des entreprises tant au niveau académique que pratique. Il est également un expert dans le domaine des crises économiques.

 

Anne Berquin

Anne Berquin travaille aux Cliniques universitaires UCL St Luc, où elle coordonne le Centre interdisciplinaire de la Douleur Complexe. Cette activité d’accompagnement de personnes souffrant de douleur chronique la rend particulièrement sensible aux questions soulevées par une médecine de plus en plus technique et centrée sur l’organe. En parallèle, sa préoccupation pour les questions écologiques et environnementales l’a amenée à s’intéresser au mouvement des villes en transition ainsi qu’à la permaculture. Cela l’a conduite à prendre conscience de l’impact environnemental des soins de santé, puis à approfondir les questions qui en découlent – et qui rejoignent souvent celles nées de sa pratique clinique.

Eric Boydens

Eric Boydens est un médecin, aujourd’hui principalement médecin de cour dans le mouvement de transition personnelle et communautaire, créant un lieu (le Droomgaard) de rencontre, d’inspiration et d’approfondissement. Nous recherchons des médecins qui ressemblent à des jardiniers, des jardiniers qui réparent l’érosion du sol, et des coach qui facilitent ce processus. La nature et la santé sont ici inextricablement liées.

 

Kopano Maroga ⒸLouis Kerckhof

Kopano Maroga

Kopano Maroga (iel) est artiste de performance, écrivaine, travailleureuse culturel et co-directeurice fondateur de l’organisation artistique ANY BODY ZINE. Iel vit actuellement à Bruxelles, en Belgique, et travaille en tant que conservateurice et dramaturge invité au Kunstencentrum Vooruit à Gand, en Belgique. Sa première anthologie de poésie, Jesus Thesis and Other Critical Fabulations, est sortie chez uHlanga press en décembre 2020. Iel ne croit pas que l’amour nous sauvera mais croit beaucoup au pouvoir de l’amour comme arme de construction massive.

Ⓒ Erwin Senden

Mieke Vogels

Mieke Vogels a été ministre de l’Aide sociale, de la Santé, de l’Égalité des Chances et de la Coopération au Développement de 1999 à 2003. De 2004 à 2014, elle était député, membre de la commission du bien-être, de la santé publique et de la famille et de la commission du logement. Depuis 2018, elle est présidente chez GroenPlus et membre du Conseil Consultatif Fédéral des Personnes Aînés (CCFA).

Annabelle ©Luk Stiens:world jam 2012

Annabelle Van Nieuwenhuyse

Annabelle Van Nieuwenhuyse est la présentatrice d’Ecopolis. Elle a travaillé pendant de nombreuses années comme journaliste et modératrice, avec une préférence pour les événements artistiques et culturels. Avec son association Point.Five, elle veut donner une interprétation positive à la prochaine génération de citoyens du monde à Bruxelles. Elle le fait notamment en rencontrant chaque semaine de jeunes adolescents qui ont besoin d’un soutien et d’un accompagnement personnel.

Ⓒ Benedicte Roscot

Malcolm Ferdinand

Malcom Ferdinand est ingénieur en environnement de l’University College London et docteur en philosophie politique de l’Université Paris Diderot. Il est aujourd’hui chercheur au CNRS (IRISSO/Université Paris Dauphine). Au croisement de la philosophie politique, de la théorie postcoloniale et de l’écologie politique, ses recherches portent sur l’Atlantique noir et plus particulièrement sur les Caraïbes. Il explore les relations entre les crises écologiques actuelles et l’histoire coloniale de la modernité. Il a récemment publié un livre basé sur sa thèse de doctorat intitulé A Decolonial Ecology: Thinking of Ecology from the Caribbean World.

Billets

Contactez-nous

15 + 12 =